La ville de Melun annonce offrir des masques à sa population et déclare prendre ses responsabilités. 

Les deux propositions sont fausses. 

La ville de Melun ne prend pas ses responsabilités face à la crise sanitaire, elle prend ses responsabilités face à l’irresponsabilité des gouvernements successifs (et singulièrement ce gouvernement) qui ont définancé notre système de santé et sont responsables de ne pas avoir fourni à la population les instruments nécessaires pour se protéger collectivement et d’abord en protégeant ceux qui sont en première ligne. On comprend que vous ne le disiez pas parce que les gouvernants actuels sont vos amis mais certains maires ont plus de courage. 

La ville de Melun n’offre pas de masques à sa population. Ces masques qui coûtent à la ville (80 000 euros seulement pour les seuls masques ffp2), les Melunais les auront payés deux fois : par les exonérations fiscales et de cotisations sociales consenties aux grandes entreprises qui ont privé l’hôpital de 8 milliards d’euros ces dix dernières années et par nos contributions directes ou indirectes au budget de la ville qui vont aujourd’hui servir à acheter les masques ! Alors certes pourvoir aux besoins en masques dans l’urgence est une nécessité. Le faire sans demander des comptes au gouvernement est une lâcheté politique. La ville ne fait pas un cadeau à sa population. Elle consacre une partie du budget de sa population à acheter des masques pour la protéger. Et cette partie du budget ne sera pas substituée donc elle manquera pour l’éducation, la voirie, à l’ensemble des services que la ville rend à ses habitants. 

La garantie du droit à la santé est une prérogative de l’Etat et l’Etat n’a pas fait ce qu’il aurait du faire dans l’intérêt général et cet État est gouverné par des femmes et des hommes qui par leur choix nous ont menés là où nous sommes. L’Etat doit compenser ces dépenses. Mais je doute qu’il le fera (surtout si le maire ne le demande pas) puisque maintenant le gouvernement exige même des gens qu’ils s’achètent ou pourvoient à leur masque tout seul. Et pour conclure, j’espère que vous lirez un des commentaires précédents qui vous rappelle que les agents de la ville à notre service où les personnels des entreprises à qui vous avez délégué le travail (comme le ménage dans les écoles) doivent être protégés.

BM

Laisser un commentaire

Fermer le menu