Mobilisation générale

Mobilisation générale !
Coup dur pour la démocratie locale !
 
La volonté du pouvoir et des maires sortants de précipiter un second tour sans campagne est un coup dur porté à la démocratie municipale. Les politiques du gouvernement (soutenues et prolongées localement par Louis Vogel) sont les principales responsables de la crise que nous traversons : destruction des écosystèmes et des services publics, en particulier de santé, creusement des inégalités.
 
On comprend qu’ils veulent aller vite pour éviter un bilan qui risquerait de leur coûter cher. Aussi précipitent-ils une élection qu’ils ont déjà sacrifiée à leurs ambitions en maintenant le premier tour.
 
L’abstention sera assurément massive pour le second comme pour le premier tour et cette comédie de démocratie abîmera durablement une des dernières relations politiques qui résistait au discrédit des élu.es : la relation entre un.e maire et ses administré.es.
Dans une telle situation, nous sommes totalement démunis pour faire campagne alors que le maire sortant Louis Vogel a bénéficié d’une très forte exposition dont il a d’ailleurs outrageusement profité (comme la publication du bilan des mesures qu’il a prises distribuée dans les boîtes aux lettres et à la limite de la légalité en pleine campagne électorale). Le principe d’égalité minimale entre les candidats est bafoué.
 
C’est un coup dur pour la démocratie et la promesse d’un désaveux plus fort encore de celles et ceux qui seront élus grâce à l’atrophie du débat public et aujourd’hui à son éviction pure et simple. Cette scission qui s’accentue entre le peuple et celles et ceux qui sont censés le représenter est grave. Le gouvernement prend une lourde responsabilité et tous les appareils politiques qui par calculs électoralistes lui emboîtent le pas aussi.
 
Bien sur, nous serons là et même dans ces conditions et peut-être surtout dans ces conditions nous ferons tout pour que les Melunaises et les Melunais voient le vrai bilan de Vogel et se mobilisent : destruction de notre environnement, privatisation des services publics et injustice sociale. Un bilan qu’il tente désespérément de dissimuler derrière de la communication.
 
Notre programme reste le meilleur pour affronter les crises de notre société celles que nous traversons déjà et celles qui adviendront dans les années qui viennent.
 
C’est pourquoi, nous appelons à la MOBILISATION pour ce second tour et nous ferons des propositions pour que le vote puisse se dérouler dans des conditions sanitaires acceptables, comme nous en avions fait avant le premier tour et pendant les phases du confinement et du déconfinement.
 
Il importe aussi que les populations à risque soient incitées à participer par l’intermédiaire de procurations. Toutes celles et ceux qui ne pourront pas ou ne voudront pas se rendre aux urnes doivent pouvoir voter par procuration.
 
Le 28 juin, mobilisons-nous pour battre Vogel et faire gagner l’écologie sociale à #Melun !

Laisser un commentaire

Fermer le menu