Retour à l'école

Répondant à la demande du ministère de l’éducation nationale qui paiera pour ce service, la mairie de #Melun propose aux parents dont les enfants ne pourraient pas être accueillis à l’école, un service minimal de garderie-étude.
 
1. Comme d’habitude depuis le début de la crise sanitaire, le maire sortant, Louis Vogel décide seul avec les membres de son cabinet et les deux-trois élus de sa majorité qui ont ses faveurs. Les autres sont écartés. Il n’a jamais réuni la Commission éducation dont c’est pourtant le travail. Pas plus qu’il n’a consulté les fédérations et associations de parents d’élèves.
 
2. Dès le 1er mai,
Bien vivre à Melun avec Bénédicte Monville
adressait une lettre ouverte au maire sortant
Louis Vogel
pour lui demander : « L’ouverture de tous les services d’éducation ou péri-éducatifs municipaux (centres de loisirs, conservatoire, gymnases, stades, médiathèques) pour accueillir de manière concomitante à l’Éducation nationale le plus grand nombre d’enfants possibles dans le respect des mesures de sécurité. En ce qui concerne le Conservatoire par exemple, les frais d’inscription devraient être rendus gratuits pour le second semestre, qui doit continuer. Il serait également intéressant de profiter de cette fâcheuse situation pour faire prospérer l’éducation musicale « hors les murs ».
 
Entre la proposition que nous formulions sans attendre les injonctions du ministre et le service de garderie que le maire, finalement contraint de le faire, va mettre en place, on mesure aisément la différence d’ambition. De notre côté, le souci des parents qui vont travailler et des enfants qui devaient être accueillis et pour qui cette période aurait dû être l’occasion d’expérimenter d’autres manières d’apprendre et de s’ouvrir au monde grâce au travail d’agents municipaux qualifiés, animateurs, bibliothécaires, professeurs de musiques, entraineurs, etc. Du côté de @Louis Vogel, l’étroitesse d’une décision prise par obligation sans ambition pour nos enfants.
 
La lettre que nous adressions à Louis Vogel le 1er mai peut être lue ici

Laisser un commentaire

Fermer le menu